MicrosoftTeams Image

RETOURS D'EXPÉRIENCE

Cosmo Tech : « Le VTE nous donne accès à de hauts niveaux de compétences »

Dans une politique de dynamisation économique, le VTE stimule l’emploi de jeunes à haut niveau de compétences dans les start-up et PME sur l’ensemble du territoire. Retour d’Hugues Bantel, directeur général de Cosmo Tech, sur l’apport de ce programme.

Pourvoyeur de jeunes talents, le Volontariat Territorial en Entreprise (VTE) s’intègre parfaitement dans la stratégie de croissance de Cosmo Tech, une start-up lyonnaise dans l’édition de jumeaux numériques simulables à 360° pour l’industrie. En pleine expansion, l’entreprise s’est engagée sur 3 années d’alternance avec un étudiant de l’Ecole CentraleSupélec, avec l’objectif à terme de pérenniser la relation.

Quelle est la mission de Cosmo Tech ?

H.B : Nous produisons des répliques virtuelles d’organisations complexes afin de donner de la visibilité aux dirigeants sur l’impact de leurs choix à court, moyen et long terme. Dans le monde d’aujourd’hui, c’est important qu’ils aient conscience de l’impact du changement pour gagner en agilité. Notre ambition est de devenir le leader mondial des jumeaux numériques simulables, de l’optimisation des systèmes industriels et de transformer la manière dont les industriels prennent leurs décisions au quotidien.

Qu’est-ce qui a motivé votre choix d’embaucher un VTE ?

H.B : En tant que start-up, nous avons besoin de ressources vives, d’autant plus qu’en cette période de forte croissance nous recrutons en permanence beaucoup de jeunes très engagés. Le VTE nous donne immédiatement accès à de formidables talents issus d’excellentes écoles. Ces jeunes correspondent exactement à notre état d’esprit : de hauts niveaux de compétences, ainsi qu’une énorme dose d’engagement et d’enthousiasme. Ils sont l’avenir de la société.

En régions, le marché de l’emploi sur les postes techniques est extrêmement tendu. Le programme VTE nous offre une très bonne visibilité auprès de ces jeunes, ce qui est une bonne chose. Un étudiant qui s’épanouit pendant son VTE va naturellement en parler à ses pairs. Ces derniers pourront nous rejoindre par la suite.

Quelles sont les missions attribuées lors de ce VTE ?

H.B : Le jeune que nous avons embauché dans le cadre du programme évolue au sein de Cosmo Next, notre centre de connaissances scientifiques. Cette équipe est en charge de l’innovation dans l’élaboration de nos solutions. Composée de modélisateurs, data scientist issus de l’industrie, d’ingénieurs et de chercheurs universitaires, l’équipe s’intéresse notamment à l’impact environnemental via des technologies de pointe (modélisation, simulation et apprentissage automatique). Nous avons de réels besoins de ressources sur ces thématiques.

10 mois plus tard, quel bilan dressez-vous de cette initiative dans votre entreprise ?

H.B : En plus de ses grandes compétences et de son engagement, Olav [le jeune actif ayant signé un contrat VTE chez Cosmo Tech] est très à l’écoute. Il s’est parfaitement intégré à l’équipe. En créant des ponts entre nous, il apporte une vision transverse. C’est très positif.

Et vous, quel leur apportez-vous ?

H.B : Les sujets portant sur le développement durable, calcul de l’empreinte carbone ou ceux en lien avec la transformation digitale de l’industrie intéressent particulièrement les jeunes. Ça tombe bien, ces thèmes sont centraux dans les solutions que nous proposons. Pour transformer l’industrie, il faut inciter les jeunes talents à venir participer à cette mutation. Le VTE y participe. C’est important que de jeunes talents s’impliquent dans cette aventure : c’est en ce moment que ça se passe !