Speedianet, société de conseil spécialisée en Intelligence de la Data, mise sur le Volontariat Territorial en Entreprise (VTE) pour attirer les jeunes talents. Ce dispositif présente de nombreux avantages selon Sylvie Simon, co-fondatrice de l’entreprise, et Nawelle Le Page, en VTE alterné depuis octobre 2020.  

Pour les entreprises, embaucher des jeunes talents s'avère être une solution efficace face aux difficultés de recrutement dans le domaine du numérique. C’est justement grâce à ses choix de recrutement judicieux, et notamment aux VTE, que Speedianet développe aujourd’hui sa croissance. La start-up forme une équipe de 6 personnes et espère d’ici la fin de l’année recruter un nouvel alternant 

Pourquoi vous être tournées l'une et l'autre vers le VTE ? 

Nawelle Le Page : Auparavant, j'avais déjà intégré une PME mais jamais encore une start-up. Je me suis donc laissée tenter par l'aventure ! Ce secteur d’activité, un peu complexe et inconnu au premier abord, m’a justement motivé à m’orienter vers ce choix pour en découvrir les différentes facettes. 

Sylvie Simon : Nous avons créé notre société spécialisée en intelligence artificielle mi-2020. Nous avons commencé par engager deux alternants en web marketing et création de place de marché pour accompagner le lancement de l’entreprise. Très rapidement, nous avons signé la charte VTE pour ces deux contrats d’alternance car nous sommes sensibles en tant que startup de la Tech à la valorisation des jeunes talents.  

Et quels sont les avantages concrets du dispositif ? 

NLP : Cela permet de mettre en application nos compétences acquises et d’apporter notre culture sur les tendances actuelles au sein d’une entreprise, afin de pérenniser d’une certaine manière son développement. L’entreprise quant à elle, nous donne la chance d’exploiter notre savoir-faire, nous ouvre à diverses missions polyvalentes, et nous donne à son tour son expertise. Elle consolide nos compétences professionnelles. 

SS : Bénéficier de ressources formées aux nouveaux métiers du digital et baignant dans cette culture est un plus pour une entreprise dont le business model repose sur l’attractivité et la légitimité de sa communauté. Le dispositif VTE donne accès au terrain à ces jeunes en recherche d’expérience. Ils apportent leur créativité et leur fraîcheur, des qualités fort appréciées dans une entreprise innovante comme Speedianet. 

VTE : Comment envisagez-vous la suite ? 

NLP : Dans les PME et surtout dans les startups, on apprend à se challenger soi-même, ce qui pousse à faire ressortir le meilleur de nos compétences et à enrichir son expérience. Concernant la suite de mon parcours professionnel, cela dépendra des opportunités qui s’offrent à moi mais également des secteurs d’activité que je souhaite explorer. 

SS : Nous n’hésiterons pas à recourir à ce dispositif dans les mois à venir car nous comptons embaucher un nouvel alternant d’ici la fin de l’année, et surtout, nous transformerons les contrats VTE en CDI, si nos résultats financiers nous le permettent.