FAQ ÉTUDIANTS

Les questions que vous vous posez peut-être ...

La mission d’un VTE doit durer au moins un an, soit en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation), soit sur la base d’un CDD d’au moins un an, ou d’un CDI.

Le VTE prend la forme d’un contrat d’apprentissage ou de travail classique. Il est rémunéré sur la base d’un accord entre l’entreprise et le(la) Volontaire, aux conditions du marché. La rémunération est assujettie aux charges sociales et à l’impôt sur le revenu dans les conditions de droit commun. Les alternants sont indemnisés selon la réglementation en vigueur.

Oui, le VTE est ouvert aux apprentis étrangers inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur en France, et aux jeunes diplômés étrangers sortant d’un cursus en France, sous réserve d’éventuels permis de travail en règle.

Non ! Si vous êtes en cours de reconversion en alternance, ou venez de terminer un cursus bac+2 à bac+5, il n’y a pas de limite d’âge pour candidater à une offre VTE.

Comme dans le cadre d’un recrutement classique, in fine c’est l’entreprise qui choisit le(la) Volontaire pour une mission donnée, parmi les candidats correspondant au profil recherché.