Depuis plus de deux ans, Raphaëlle De Schutter, dont le contrat d’alternance a récemment été labellisé VTE, planche sur le développement de la visibilité numérique de la pépite normande qui réinvente l’activité des carrossiers en misant sur un concept de franchise remboursée. Avec Laura Marie, co-fondatrice et PDG de la start-up, elle détaille ses multiples responsabilités et missions.

ZeCarrossery poursuit son ascension. Lancée en 2016 par Laura et Lucie Marie, la start-up basée à Colombelles (Calvados) a fait le pari de donner un coup de jeune au monde de la carrosserie. Son concept : fédérer les artisans carrossiers au sein d’un réseau qui propose le remboursement de la franchise aux clients victimes d’un accident de la route. Dans son développement digital, la pépite qui compte aujourd’hui 60 franchisés s’appuie notamment sur les compétences de Raphaëlle De Schutter, étudiante en management de stratégie de communication et de marketing à l’école E2SE à Caen, et alternante VTE.

[Interviews croisées]

Raphaëlle est votre premier recrutement VTE, qu'est-ce qui vous a convaincu dans ce dispositif ? 

Laura Marie : Raphaëlle n’est pas seulement notre premier recrutement en VTE, elle essurtout notre première salariée ! Elle a intégré notre entreprise en juillet 2018, en contrat d’alternance. Nous avions besoin de quelqu’un qui maîtrise les logiciels tels que Photoshop et InDesign pour personnaliser un certain nombre de supports de communication pour nos franchisés.  

Il y a peu, nous avons adhéré à la charte VTE et ce contrat d’alternance a été labellisé dans le cadre du dispositif. C’est pour nous une manière de mettre en valeur les compétences de Raphaëlle.  

Quelles sont les différentes missions dans le cadre de cette alternance-VTE ? 

L.M. : Les tâches de Raphaëlle concernent principalement la communication digitale de l’entreprise. Elles sont vastes et changent régulièrement en fonction de l’évolution de notre activité. De manière générale, il s’agit d’animer au quotidien la gestion des différents contenus en ligne pour améliorer notre positionnement, ce qui implique un grand nombre de compétences.  

Raphaëlle De Schutter : J’ai beaucoup appris depuis mon arrivée dans l’entreprise. Au début, je m’occupais notamment de la gestion des fiches Google My Business. Au fur et à mesure, cela a évolué. Il y a eu une refonte complète de notre site Internet. Aujourd’hui, je produis aussi des articles pour le blog et gère toute la visibilité en ligne de nos carrossiers. Laura et Lucie m’ont d’ailleurs fait bénéficier de plusieurs formations, dont une sur Wordpress. L'entreprise progresse tellement vite que je suis obligée d’évoluer avec ! Bientôt je vais également m’emparer des réseaux sociaux, un domaine que je n’ai pas encore exploré.  

ZeCarrossery
Mon VTE, ma chance

Autant de responsabilités qui s’exercent en étroite collaboration avec la direction… 

R. D. S. : Absolument. Il y a un réel échange et une riche collaboration au quotidien, même si je reste très autonome sur mon poste. Laura et Lucie me font confiance à 100 %.

L.M. :Nous travaillons toutesles trois ensemble, en open space, autour d’une grande table. Raphaëlle vit toutes les victoires et les défaites avec nous ! 

Qu’en est-il de la suite ? 

L.M. : Nous souhaitons garder Raphaëlle dans nos équipes et lui proposer un poste pérenne en la faisant évoluer vers le management ainsi que vers de nouvelles compétences. Nous recruterons sans doute à ce moment-là un autre jeune alternant en VTE

R.D. S. : De mon côté aussi, c’est certain : mon parcours au sein de ZeCarrossery est une belle aventure que j’ai envie de poursuivre pendant plusieurs années encore…