L’école privée du Pôle management d’Inseec U est l’une des écoles signataires de la charte du Volontariat Territorial en Entreprise (VTE). Convaincue du potentiel de ce programme, Emmanuelle Savin, directrice déléguée de Inseec Bachelor et Inseec International BBA, témoigne de la nécessité d’élargir l’horizon des jeunes étudiants alternants au-delà des grands groupes, vers les TPE, PME et ETI.

8 000 Alumni et un taux d’employabilité de 96%. Inseec U, l’école de commerce présente à Paris, Bordeaux, Lyon et Chambéry, est aujourd’hui une destination choisie par 2 000 jeunes pour poursuivre leurs études supérieures en management, en finance, en marketing etc. Dans cet entretien, découvrez l’ambition de l’école pour les étudiants qui la rejoignent.

Pourquoi avez-vous rejoint le VTE ?

Emmanuelle Savin : Le VTE correspond entièrement à la pédagogie que nous mettons en œuvre à l’Inseec Bachelor. Nous souhaitons que nos étudiants osent agir en dehors des sentiers battus. Nos jeunes doivent s’ouvrir à tous les horizons, particulièrement à celui des PME puisqu’ils sont à la recherche de sens et de responsabilités. Nous sommes convaincus que cette quête de sens se trouve dans les PME  : une belle carrière professionnelle ne passe pas forcément par un stage dans un grand groupe que l’on affiche sur son CV. Aujourd'hui, ces entreprises offrent d’excellentes opportunités de recrutement pour les jeunes.

Qu’avez-vous mis en place concrètement pour réussir ce partenariat ?

E.S. : Jusqu’à présent, près d’une dizaine d’étudiants en 3e année se sont engagés dans un contrat VTE, toutes disciplines confondues. Mais nous pouvons aller encore plus loin. En 3e année de Bachelor, nous avons 450 étudiants alternants éligibles au VTE, auxquels nous avons présenté le dispositif en les sensibilisant à l’intérêt de ces opportunités pour leurs carrières. Nous menons aussi une grande campagne de sensibilisation auprès des entreprises qui ne sont pas toutes au courant du dispositif.

Quelles sont les prochaines étapes pour l’Inseec U ?

E.S. : Nous envisageons une sensibilisation des étudiants, dès la première année, au tissu économique français et à l’importance des PME et des ETI au sein de celui-ci. Il est par ailleurs essentiel de travailler dans une plus grande mesure sur l’importance des soft skills et d’aider les étudiants à décrypter les annonces pour savoir quelles sont les missions réelles derrière les libellés.

Découvrez dès à présent toutes les offres de poste en VTE.